Nos conseils d’experts

Comment choisir le bon barbecue?

Par Martine Rolland

| 3 mars 2023

Nos experts se font fréquemment demander  : «comment faire pour choisir LE bon BBQ?» Que doit-on prendre en considération? Devant tant de modèles, de gamme de prix et de possibilités de combustibles, comment faire pour s’y retrouver? Une fois de plus, nos fins connaisseurs se prononcent. Ils vous ont concocté ce petit guide pratique qui devrait vous aider à ne pas virer fou lors du choix de votre futur appareil.

 

Choisir le bon combustible

Le gaz propane et naturel

Ils sont les plus répandus sur le marché. Ce sont des appareils intuitifs : simplicité d’allumage, rapidité à chauffer et facilité à maintenir sa température. Aussi aisé à entretenir qu’à utiliser. Quoiqu’enfantin à nettoyer, la fréquence est importante. Pour une plus grande longévité de vie, les déflecteurs et brûleurs doivent être récurés. Point positif pour le gaz naturel, si votre quartier dispose du service, il vous suffit de vous raccorder et vous n’aurez plus de bonbonne à remplir!

Contrairement aux grils au charbon, avec ceux au gaz, l’écart de température que l’on peut atteindre est déterminé par la conception de l’appareil. Un BBQ bas de gamme, soit avec des brûleurs moins puissants ou une construction moins sophistiquée, ne permettra pas de faire de belles marques de grilles ou encore de saisir correctement.

Le charbon

Le chouchou de nos experts. Cet appareil analogue vous permet de griller, fumer, rôtir et même cuire des pizzas. En effet, en manipulant les entrées d’air et les quantités de charbon vous-mêmes, ils offrent un bon contrôle des températures pouvant varier de 165 à 1000 degrés. Ils procurent aussi une chaleur humide qui donne une saveur unique et une grande tendreté à vos aliments. La multitude de types de bois pour le charbon disponible est intéressante à tester et est facile à trouver sur le marché. Plus de bonbonnes consignées à trimballer! Étant donné le peu de composantes dans ces grils, ils ont moins de pièces qui peuvent s’endommager ou qui devront être changées au fil des années.

Comme personne n’est parfait, ces appareils ont aussi leurs petits points à considérer. L’allumage et l’atteinte de la température désirée peuvent être longs. Nos experts recommandent ce type de gril aux cuisiniers intermédiaires et plus. Une période d’apprentissage et de perfectionnement est nécessaire quant à la gestion d’apport d’air et de quantité de charbon.

Les granules de bois

À la portée de tous, ces BBQ fonctionnent comme un four conventionnel. Oui, oui, on peut y cuire des aliments à convection. Tout ça grâce au contrôleur intégré qui gère l’apport en combustible et au ventilateur qui assure une bonne oxygénation afin d’atteindre la température souhaitée. Faciles à utiliser, vous pourrez cuisiner en toute quiétude, entrez le degré désiré et laissez votre BBQ s’occuper du reste! Ils n’ont d’ailleurs pas de retour de flamme, car elles sont cachées sous les composantes du gril. Ce qui facilite encore une fois l’utilisation.

Néanmoins, étant conçus avec plusieurs éléments mécaniques, ces appareils sont plus propices aux bris. Les entretiens deviennent primordiaux. De plus, les granules au bois sont sensibles à l’humidité. Il importe de conserver ces derniers au sec. Notez que la variation de température va différer énormément d’un BBQ à un autre, certains sont limités à seulement 450 degrés.

L’importance des BTU

Lorsqu’arrive le temps de choisir le bon BBQ, la première chose qui vient en tête de la plupart d’entre nous est les BTUs. Les British Thermal Units ne sont en réalité qu’une unité de mesure qui équivaut à la capacité de chaleur du BBQ par heure quand tous les brûleurs sont allumés. On a tendance à croire que les BTUs sont le seul gage de qualité, cependant un gril avec un indice BTU élevé, mais de mauvaise conception n’aura pas un long cycle de vie et n’offrira pas une cuisson optimale. Il demeure donc important d’être vigilant et de vérifier la composition des pièces, la densité de ces dernières et l’apport en oxygène.

Plus les matériaux seront épais, plus l’appareil résistera aux températures extrêmes et sera durable. Le temps de cuisson sera d’ailleurs plus rapide. Aussi, assurez-vous que les déflecteurs ne soient pas trop près des brûleurs, cela permettra une meilleure circulation d’air, donc une chaleur plus uniforme. Mieux vaut choisir un BBQ solide et bien conçu plutôt que de sélectionner des BTUs élevés.

Sélectionner le nombre de brûleurs

Les brûleurs sont ce qui constitue la principale source de chaleur du BBQ au gaz. Ils doivent couvrir la plus grande surface possible pour être pleinement efficaces. La plupart des appareils comptent entre 2 et 5 brûleurs. Donc, de ce côté, votre réflexion devrait porter sur ces quelques questions :

  • Combien de personnes voulez-vous nourrir?
  • Êtes-vous un adepte de la cuisson indirecte?
  • Désirez-vous cuisiner à convection vos aliments?
  • Utiliserez-vous le brûleur latéral, cet accessoire pratique pour y concocter vos accompagnements?
  • Un brûleur à infrarouge qui permet de saisir les viandes et de reproduire l’effet d’une braise vous est-il essentiel?

Les réponses à ces questions détermineront le nombre et le type de brûleurs dont vous avez besoin.

Trouver la bonne grille

L’ultime étape pour guider votre sélection repose sur la composante des grilles. On en retrouve sur le marché différents types :

  • En acier : Faciles d’entretien et peu coûteuses. Par contre, ne maintiennent pas bien la chaleur, supportent mal les grandes variations de température et ont tendance à rouiller.
  • En acier porcelaine : Faciles d’entretien, elles se nettoient bien une fois refroidies. Alliage de matériaux qui n’ont pas une grande longévité, car ne supportent pas les importants écarts de température.
  • En fonte recouvertes de porcelaine : Faciles d’entretien, elles se nettoient facilement une fois une fois refroidies.
  • En fonte : Extrêmement durables, résistantes à la chaleur et parfaites pour marquer les aliments. À noter qu’elles nécessitent un entretien particulier et doivent être enduites de graisse régulièrement pour ne pas s’oxyder.
  • En acier inoxydable : Très résistantes, ne rouillent pas et conservent bien la chaleur. Elles ont une grande durée de vie. Plus elles sont lourdes, meilleure sera la qualité des marques de grilles.

En résumé, pour profiter d’une expérience de cuisson à la hauteur et pour garder votre appareil longtemps, mieux vaut investir dans un gril de qualité. Un BBQ haut de gamme vient avec des garanties très intéressantes qui iront jusqu’à 5, 10 et 15 ans. Certaines composantes le sont même à vie! N’est-ce pas là un argument de taille? D’ailleurs, un de nos experts nous a sagement appris que nous ne sommes jamais assez riches pour acheter à bas prix. Alors, pensez-y. Choisir LE bon BBQ en investissant quelques dollars de plus ou devoir magasiner un nouvel appareil aux 3-4 ans? À nos yeux, le choix est évident!

Différents types de BBQ

PLUS DE NOUVELLES

Bannière d'article (500 x 500 px)

Le duel: Saber VS Napoléon

Lorsque vous envisagez d’investir dans un nouveau grill, il est essentiel de comparer les options disponibles pour déterminer celle qui répondra le mieux à vos besoins. Aujourd’hui, nous analysons deux marques célèbres : Saber et Napoléon. Nous nous concentrerons sur plusieurs critères clés : qualité de cuisson, options de cuisson, distribution de chaleur, consommation de gaz, qualité de construction et temps requis pour atteindre 500 degrés.

Bannière d'article (400 x 400 px) (2)

Conseils d’expert : Connaissez-vous vos cidres?

L’automne est maintenant bien arrivé, ce qui veut aussi dire que c’est la saison des pommes. Si tu n’es pas du genre à enfiler ta veste à carreaux et envahir les vergers d’autocueillette, on te donne une autre option pour profiter quand même des pommes: LE CIDRE. Anciennement très classique, ça a beaucoup évolué et les cidreries nous proposent des produits tout autant différents les uns des autres.