Coval, une association gagnante

Vincent Boulay, vice-président et Jean-François Fauteux, président de Coval

Aujourd’hui devenue chef de file dans le domaine de l’importation et la distribution de poêles, foyers et BBQ haut de gamme. Coval est une compagnie en pleine expansion qui prend un soin jaloux de ses détaillants. Saviez-vous que l’entreprise locale et familiale Coval est née de l’association de deux anciens compétiteurs? 

Maison D.F.

C’est en 1976 que Denis Fauteux, père de l’actuel président, se lance dans le domaine du chauffage. À ce moment, la notion de spécialiste du chauffage n’existe pas réellement, pourtant le fondateur y croit fermement. En 1978, il fonde Maison D. F. à Boucherville et utilise sa vaste expérience en vente et marketing pour aider les détaillants à devenir de vrais spécialistes. Son slogan «L’expert au service des spécialistes» est d’ailleurs toujours utilisé aujourd’hui. M. Fauteux aura, entre autres, participé à la fondation de la plus ancienne association de spécialistes en chauffage d’appoint en Amérique, l’APC (Association des professionnels du chauffage).

 

En 2003, il cède les rênes à son fils, Jean-François Fauteux, qui était venu l’aider à préparer sa sortie de l’industrie et éventuellement vendre l’entreprise. Pourtant, dix-huit ans plus tard, Jean-François est toujours en poste et a même racheté la PME (Petites et moyennes entreprises) familiale. Il a repositionné la compagnie en l’installant dans de plus grands bureaux, en informatisant cette dernière, en intégrant les nouvelles tendances design, et en élargissant l’éventail d’appareils offerts, comme le gaz et les granules.

 

Siège social de Maison D. F. en 2016
Siège social de Maison D.F. situé à Varennes en 2016

JADE

De l’autre côté, JADE, distributeur de poêles, foyers et grils, situé à Longueuil, développe tranquillement son marché. À l’origine dirigée par 3 actionnaires (Jim, André et Denis), Jim Penman rachète les parts de ses deux associés pour devenir le principal actionnaire de la compagnie au début des années 2000. L’arrivée de son beau-fils, Vincent Boulay, au sein de l’équipe des ventes porte fruit. Car si l’actuel vice-président de Coval était incertain de son plan de carrière à la sortie de ses études en administration des affaires, il fut rapidement conquis par un sentiment d’appartenance envers JADE. Il s’investit alors corps et âme pour faire grandir l’entreprise familiale. Après plusieurs années de démarchage, de prospection et d’intégration de nouveaux produits, il arrive à la conclusion qu’il doit tenter une nouvelle approche pour prendre de l’expansion. C’est à ce moment qu’il décide de rencontrer son principal compétiteur, Maison D.F.

L'équipe Jade en 2012
L’équipe de JADE en 2012

La rencontre

Nous sommes à l’automne 2015, M. Boulay et M. Fauteux se rencontrent pour un déjeuner d’affaires. On discute alors des hauts et des bas de l’industrie, des défis qu’ils rencontrent, des visions qu’ils ont du domaine et de leurs entreprises respectives. On aborde vaguement le sujet de plus en plus fréquent des fusions de PME, mais ce sans trop s’y attarder. Deux semaines plus tard, Jean-François relance son homologue et lui propose de fusionner.

L’association

 «En physique, la liaison covalente permet à deux atomes de s’associer par la mise en commun de deux électrons. Le résultat devenant plus que la sommes des parties.»

«En affaires, la relation covalente permet de nous associer à nos partenaires pour offrir des produits et services qui démarquent les spécialistes. Il découle du diminutif de covalence et forme ainsi la nouvelle identité et la nature unique de Coval.»

La signature de L'acquisition de Jade par Maison D.F.
La signature de l’acquisition de JADE par Maison D.F.
de gauche à droite:
M. Jim Penman, M. Denis Fauteux, Vincent Boulay et Jean-François Fauteux

Aujourd’hui, Coval de son nouveau nom, se positionne comme étant la référence dans l’industrie des poêles, foyers et grils de première qualité au Québec. L’harmonie qui lie les deux principaux actionnaires de cette PME est un facteur clé dans la réussite de cette fusion d’entreprises. C’est l’aboutissement de la vision commune de deux gestionnaires qui s’unissent pour mener à une grande force et à une efficience accrue. Les valeurs partagées des dirigeants renforcent la cohésion déjà existante dans chacune des équipes pour former une nouvelle grande famille reconstituée.