Foyers Renaissance, le prestige québécois

Foyers Renaissance, le prestige québécois
Avec la collaboration de Dan Bonar, vice-président chez ICC
 
Depuis sa création en 1991, ICC (Industrial Chimney Company) est la référence en matière de cheminées au Québec comme au Canada. Au fil du temps, la compagnie s’est peu à peu transformée en manufacturier de foyers après être tombée en amour avec la compagnie RSF qui, à l’époque, était fabriquée en Colombie-Britannique. À la suite du rachat de la marque de foyers, principalement conçue pour chauffer les maisons, ICC a rapidement déplacé la production au Québec. Cette acquisition a alors fourni à l’entreprise l’équipement nécessaire à la fabrication de foyers qui, une vingtaine d’années plus tard, servirait à l’avènement d’une toute nouvelle marque québécoise. En effet, en 2008, l’entreprise se lance dans la conception et la production de foyers de prestige. On assiste alors à la naissance de Renaissance.
Dan Bonar, le vice-président actuel et fils de l’un des fondateurs, Ray Bonar, nous a accordé de son temps précieux pour nous en apprendre davantage sur cette marque primée et sur son histoire.

La petite histoire d’un grand foyer

Les bonnes occasions d’affaires naissent souvent de besoins réels des consommateurs. Pendant que Ray Bonar construisait sa propriété, ce dernier n’arrivait pas à trouver le foyer idéal pour s’arrimer avec son décor luxueux. Ce qu’il recherchait, c’était un immense foyer central, avec une porte scellée, qui s’agencerait bien avec sa maison performante du point de vue écoénergétique. Bref, un appareil esthétique qui viendrait compléter parfaitement la grandeur des lieux, sans toutefois les surchauffer. Or, à cette époque, aucun produit sur le marché ne correspondait à ses attentes.

Face à cette déception, l’homme d’affaires s’engage alors, avec son équipe, à développer un foyer parfait pour une clientèle plus nantie. Des clients désirant installer un appareil au design épuré, tout en ayant la possibilité de choisir la porte ou le pare-étincelles dans un système intégré. Et ce, sans nécessairement avoir de grandes exigences en matière de chauffage. Le Rumford 1000, un foyer large au design qualifié par M. Dan Bonar de « dynamique et innovant », a ainsi vu le jour.

Sans surprise, dès sa mise en marché, le Rumford 1000, premier appareil du genre entièrement préfabriqué, a récolté de nombreuses distinctions. Dont le « Clean Air Awards », premier prix de l’histoire décerné à un foyer par l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA), ainsi qu’un prix de l’IIDEX (exposition internationale du design). » Des signes qui confirment le grand souci de qualité de produits Renaissance.

Dan Bonar, vice-président ICC
Dan Bonar, vice-président ICC
Rumford1000
Rumford 1000
Rumford 1500
Rumford 1500

Le style Rumford

Le premier foyer de Renaissance tire son nom d’un style inventé à la fin du 18e siècle par le Compte de Rumford. Scientifique et inventeur, ce dernier fabrique un foyer qui va à l’encontre des principes de l’époque en réduisant l’âtre et en ajoutant des « ébrasements à angle plus prononcé pour réfléchir davantage la chaleur[1]. » Il obtient ainsi un foyer très haut et performant. À l’époque, « plusieurs demeures londoniennes cossues furent [alors] modifiées selon ses instructions et devinrent des maisons sans fumée[2]. »

[1] ICC, L’histoire du Rumford, Web.

[2] Idem.

Du luxe sans se casser la tête

Au cœur d’une propriété de luxe, le foyer est un élément clé qui contribue grandement au charme rustique et au confort des espaces. Cependant, pour que son effet soit à la hauteur du reste du bâtiment, il doit bien s’intégrer dans son environnement. Immenses, les foyers Renaissance s’arriment parfaitement avec les hauts plafonds et les murs plus larges, respectant de ce fait les proportions des aires ouvertes. D’ailleurs, le design n’est pas forcé, le propriétaire ou l’architecte mandaté est libre de faire la finition de la façade du foyer comme il le désire afin qu’il s’agence avec le style désiré.

Avant qu’ICC entre en jeu, les clients qui souhaitaient faire installer un tel foyer devaient faire appel à un maçon qui produisait le tout artisanalement. Plus long et coûteux, ce processus ne convenait pas à tous. Contrairement à la méthode traditionnelle, les foyers Renaissance sont beaucoup plus légers et peuvent être installés n’importe où, même directement sur le bois, sans que l’architecte n’ait à considérer le poids ou l’ajout d’une fondation. Le secret? L’isolation du caisson du foyer étant adéquate, elle ne nécessite donc aucun dégagement de sécurité. De cette manière, il ne reste qu’à mettre les matériaux de finition, sans aucun danger même pour ceux qui pourraient être sensibles à la chaleur.

En outre, avec des spécialistes certifiés, l’installation d’un Rumford dure une seule journée, alors que pour un foyer de maçon, le temps de fabrication peut facilement dépasser les deux mois. Également, même si les maisons sont de plus en plus complexes, grâce à la diversité des pièces de cheminée offertes par ICC, il ne faut pas craindre de placer le foyer où l’inspiration vous en dit. Ces derniers seront performants, peu importe la situation dans laquelle ils se trouvent, et ce, que la cheminée soit courte ou longue (12’ à plus de 40’). « Ce sont donc des avantages immenses pour les architectes », affirme M. Bonar.

Vidéo: Les appareils Renaissance
Présentation des appareils Renaissance

La double expertise d’ICC mise à profit

La grande force d’ICC est certainement sa double expertise à la fois dans le domaine des cheminées et des foyers. En raison de son expérience, le personnel comprend les enjeux de la fabrication d’un foyer efficace et élégant. Il est donc en mesure de prendre tous ces éléments en compte lors du processus d’idéation. Comme le mentionne M. Bonar :

« Le premier commentaire que les designers nous font c’est : « si je suis pour installer un foyer au bois, il faut que ça fonctionne, qu’il n’y ait pas de fumée dans la maison. » […] Et ça, ce n’est pas facile à faire avec un foyer ouvert. »

La compagnie est donc parvenue à créer un produit qui dispose d’une chambre de combustion extrêmement performante. Effectivement, la porte-guillotine, intégrée directement au caisson, permet d’être ouverte ou fermée, comme bon nous semble sans nuire au rendement. Et ce, même si la maison est complètement hermétique. Cette fonctionnalité est liée à la cheminée large (10’’-12’’) et performante signée ICC. L’air de la maison ne sort ainsi pas par l’évacuation. Le foyer est entièrement autonome et alimenté par l’air à l’extérieur. De plus, puisque la tire de la cheminée est forte, les flammes sont majestueuses et hautes. Aucun détail n’a vraiment été laissé au hasard.

L’entreprise est consciente que l’acheteur type ne veut pas de fumée chez lui, il souhaite que son foyer soit facile à allumer et fiable. Les Renaissance sont performants sur de courtes périodes. On pourrait dire qu’ils sont des foyers « spectacle ». Ils ne visent pas à chauffer l’intégralité de la maison, mais plutôt à produire de la lumière, de la chaleur et un doux crépitement propice à la détente. Il y a ici recherche de confort immédiat, d’une expérience foyer. M. Bonar nous a fait la narration de l’utilisation commune par un propriétaire.

Un client typique Renaissance va allumer le feu avant le souper. Il va en profiter pendant toute la soirée, puis il va ensuite fermer la porte et monter se coucher. Graduellement, le foyer va s’éteindre par lui-même parce qu’il n’est pas fait pour chauffer. Le feu va durer de 3 à 4 heures, mais pendant qu’il est allumé, il va donner toute l’ambiance que le client recherchait.

Un appareil moderne, unique et sécuritaire

À l’écoute des tendances et du marché, l’entreprise cherche constamment à diversifier son offre et à écouter les demandes de ses clients. À l’heure actuelle, les formes plus géométriques, rectangulaires et linéaires sont en vogue avec la prédominance du style contemporain. Encore aujourd’hui, les concepteurs de Renaissance consultent les designers afin d’obtenir leurs avis, non seulement sur les modèles, mais également sur les différentes composantes, comme les panneaux de pierre et autres finitions.

Certes, M. Bonar reconnaît qu’une des plus grandes difficultés auxquelles ils doivent constamment faire face est de proposer des appareils stylés qui respectent l’ensemble des normes en vigueur et qui passent haut la main les multiples tests de sécurité de l’industrie. « Un beau produit, c’est une chose, un produit sécuritaire c’en est une autre. La sécurité est l’une des valeurs les plus importantes d’ICC », affirme le vice-président.

Uptown 6000, fièrement fabriqué au Québec
Uptown 600

Des foyers propres et soucieux de l’environnement

Aujourd’hui, l’environnement est un enjeu qui tient à cœur à de plus en plus de compagnies, ICC fait partie de ce groupe depuis leurs débuts. Qui dit foyer au bois dit émissions de particules fines dans l’atmosphère. Historiquement, la plupart des fabricants et détaillants de ce type de foyers ne pensaient pas qu’il soit faisable de créer un foyer ouvert qui brûle propre. Ils prétendaient même que c’était impossible. ICC leur a prouvé tout le contraire en remportant un « Vesta Awards » dans le cadre d’une compétition du Hearth & Home visant à bâtir un tel produit.

La technologie qui leur a permis de gagner est plutôt simple, mais fort ingénieuse. En effet, en isolant la chambre de combustion d’une laine très épaisse placée derrière les pierres, le foyer génère davantage de chaleur. Après plusieurs tests, l’équipe a observé que, malgré la largeur de la chambre de combustion, la température interne de l’âtre dépassait les attentes. Résultat, les gaz responsables des émissions sont brûlés avant leur évacuation. Ironiquement, l’augmentation de chaleur produit des flammes encore plus vives et plus belles, ce qui contribue d’emblée à l’expérience du client.

Ces avancées technologiques et environnementales contribuent grandement à la fierté de l’entreprise d’ici et à son succès à l’international. Récemment, ICC a réalisé un imposant projet à l’île Fogo (Fogo Island Inn) située à Terre-Neuve, soit l’un des endroits les plus haut de gamme au Canada. D’autres projets d’envergure, comme l’installation de foyers Renaissance dans la plus grande maison en bois rond au monde bâtie dans le Montana, représentent d’incroyables réalisations dont Dan Bonar et toute son équipe sont on ne peut plus fiers.

À l’avenir, l’équipe de Renaissance aimerait faire un foyer extérieur puisque c’est une demande récurrente des consommateurs et designers. En attendant, si cela vous intéresse, lui et son équipe vous invitent à découvrir les autres foyers développés, pour vous, sur le site de Renaissance. Vous les trouverez également sur le site de Coval, fier distributeur québécois de la marque. Vous y trouverez un site pour les designers avec les spécifications de chaque appareil, des vidéos, ainsi que les dessins techniques (AutoCAD) prêts à l’emploi.

Article écrit par Megan Deslongchamps,

avec la collaboration de Félix Gaspar (Coval) & Dan Bonar (Renaissance).

Plus de nouvelles

Article La minute inspiration

Modernisez votre espace de vie

Avec l’instabilité du marché immobilier actuel, vous êtes plusieurs à chercher comment donner de la valeur à votre résidence sans vous lancer dans des rénovations extrêmes. Après ces deux longues années de confinement, nous réalisons l’importance d’avoir un décor chaleureux et confortable. Alors, comment moderniser votre espace de vie et votre déco pour lui apporter un look contemporain sans tracas ?

Réglementation EPA: changement du processus d'homologation

Réglementation EPA : changement du processus d’homologation

Si vous avez suivi l’actualité du poêle et foyer, vous savez que depuis 2015, il y a eu des changements importants à la réglementation sur les appareils de chauffage d’appoint à combustible solide, principalement au bois. Aujourd’hui, au cœur d’un débat judiciaire entre l’Environmental Protection Agency (EPA)

Les foyers Renaissance fièrement fabriqués au Québec

Foyers Renaissance, le prestige québécois

Depuis sa création en 1991, ICC est la référence en matière de cheminées au Québec comme au Canada. Au fil du temps, la compagnie s’est peu à peu transformée en manufacturier de foyers à la suite du rachat de la marque de foyers RSF. Puis, en 2008, l’entreprise se lance dans la conception et la production de foyers de prestige. On assiste alors à la naissance de Renaissance.

Avez-vous des questions?