FAQ

Non. À titre de distributeur, nous vendons exclusivement aux détaillants spécialisés. Les ventes au détail doivent donc être faites chez une boutique autorisée à vendre nos marques et produits.

La capacité d’un poêle à chauffer votre demeure dépend de différents facteurs tels que la superficie, la valeur de résistance (R-value) de l’isolation, l’emplacement de l’appareil, le climat, la qualité du bois utilisé et la grosseur du poêle. Chacun de nos appareils de chauffage réfère à une capacité de chauffage indiquée en pieds carrés ou en BTU, ce chiffre est donné pour une maison moyenne et dans un climat modéré. Vous aurez à l’ajuster à la hausse ou à la baisse selon votre situation. Votre marchand devrait être en mesure de vous aider à cet égard en vous posant les questions appropriées.

Oui, dans la grande majorité des appareils sont convertibles grâce à des ensembles de conversion qui sont prévus à cet effet. Ce changement doit être fait par un spécialiste. En effet, les manipulations concernant le gaz doivent toujours être effectuées par un professionnel.

Il existe une multitudes de facteurs qui peuvent être la cause d’un retour d’air dans la maison.  Voici les principales causes possibles.

  •  Un bois trop humide peut causer plus de fumée que la cheminée peut en évacuer.
  • Un tirage d’air par un système d’aération de la maison. Par exemple, un système d’air climatisé, une hotte de cuisine ou de salles de bain peuvent créer une suction d’air qui nuit au fonctionnement de la cheminée.
  • La manière dont on opère l’appareil peut également une cause. En effet,  il faut toujours ouvrir la clé de tirage (le registre) et le contrôle d’air primaire avant de recharger le poêle. De plus, il faut ouvrir la porte lentement afin d’éviter que la fumée ne s’échappe.
  • La configuration de la cheminée peut avoir une influence sur sa performance. Dans les faits, les coudes (à 90º) et les longs tuyaux à l’horizontal réduisent le tirage d’air.
  • Une cheminée trop courte peut ne pas fournir assez de tirage d’air à l’appareil.
  • Une cheminée qui n’aurait pas atteint une température assez élevée peut empêcher le tirage d’air. Un thermomètre de cheminée pourrait être recommander pour s’assurer de surveiller ce paramètre.
  • Si l’appareil n’a pas été installé par un professionnel, il est possible qu’une gaine de tuyau n’est pas été correctement reliée au foyer ou que la cheminée ne soit pas de la bonne dimension.

Non. Il n’est pas possible pour un vieil appareil d’être mis aux plus récentes normes environnementales et de sécurité. En effet, les nouvelles technologies sont structurelles et les pièces ne sont pas rétrocompatibles.

La fréquence de nettoyage dépend de votre fréquence d’utilisation. Lorsque les cendres ont tendance à vouloir sortir de l’appareil, il est préférable d’enlever les enlever. Néanmoins, il est important de toujours laisser au moins 2 pouces de cendre pour couvrir le fond de votre appareil en tout temps.  En effet, cela offre une protection ainsi qu’une isolation supplémentaire.

Oui, mais il est préférable de ne pas le faire. Si vous prenez du bois semi-sec, votre appareil perdra de son rendement, car le meilleur pourcentage d’humidité pour le bois de chauffage est de 20 %, et non de 50 %. Si vous optez pour un bois à 20 % d’humidité, votre appareil produira 6 200 BTU par lb, alors que le bois ayant plus de 50 % d’humidité produira 4 000 BTU par lb seulement. Aussi, il est important de se rappeler que le bois humide produit beaucoup de suie et de créosote dans la cheminée.