Avis aux propriétaires présenté par Firetime Magazine

Arrête, tombe et roule

Par Tim Rethlake

Publié dans New Year, New Mindset

| 16 février 2023

Chaque année, quand j’étais à l’école primaire, le camion d’incendie arrivait sur la cour de récréation avec la sirène hurlante et les feux clignotants. Les pompiers (tous des hommes à l’époque) sortaient en tenue complète : casques, manteaux, bottes, et tout le tralala. Ils semblaient faire neuf pieds de haut, et nous les trouvions les gars les plus cool que nous ayons jamais vus, de vrais héros vivants (même si l’un d’entre eux était le père de Norm Eckert, et que la plupart d’entre nous l’avaient vu fuir une abeille lors d’un séjour de camping chez les scouts).

 

Ensuite, on allait au gymnase, où le chef de pompiers expliquait à quel point il suffit de jouer avec une allumette dans un placard pour que toute la maison brûle et que tout le monde en ville sache que c’est ta faute si ta famille était sans abri et devait porter des vêtements de l’Armée du Salut. La grande finale consistait à nous aligner tous dans le gymnase pour pratiquer la méthode ARRÊTE, TOMBE et ROULE pour éteindre les flammes quand on prend feu. Eh oui, quand vous, personnellement, prenez feu, votre meilleure chance de rester saignant plutôt que bien cuit est de tomber au sol et de vous rouler comme si vous veniez d’être sauvé lors d’une réunion de réveil spirituel. « Et ne pense pas que ça ne peut pas t’arriver. J’ai vu BEAUCOUP d’enfants comme toi avec la peau brûlée aussi noire que la guimauve d’un feu de camp! » Tels ont été les derniers mots menaçants du chef de pompiers.

En tant qu’adulte, je suis maintenant un peu méfiant quant aux statistiques du chef. Au cours des 68 dernières années, je n’ai pas été personnellement victime d’un incendie, pas même une fois, ni je ne connais personne qui a brûlé, du moins pas physiquement.

Mais je connais beaucoup de gens qui ont été brûlés mentalement.

Frits. Brûlés. Grillés.

Nous repenserons tous, avec un peu de regret, à ce que l’on appellera les « années COVID » comme une période où l’on a couru un marathon de trois ans au rythme d’un sprinter. Le bilan est lourd, peut-être pas sur votre chiffre d’affaires, mais certainement sur votre état mental et celui de votre équipe.

Pourtant, nous sommes toujours là, et une nouvelle année commence. Que nous réserve l’avenir? Sommes-nous toujours sur la voie d’une grande correction économique? Votre boule de cristal est aussi bonne que la mienne, mais je sais ceci : même une année d’activité « normale » aura l’air d’un ralentissement, vu le rythme effréné que vous avez suivi. C’est donc le moment idéal pour suivre les instructions du chef : ARRÊTE, TOMBE et ROULE.

Le bilan est lourd, peut-être pas sur votre chiffre d’affaires, mais certainement sur votre état mental et celui de votre équipe.

ARRÊTE

Si vous avez déjà utilisé une boussole pour trouver votre chemin lors d’une randonnée, vous savez qu’il faut d’abord s’ARRÊTER et rester immobile pour que la boussole puisse trouver le nord magnétique, puis se diriger dans la direction désirée.

En tant que propriétaire d’entreprise, donnez-vous le temps de vous arrêter et de vous éloigner physiquement de l’entreprise, à l’abri des distractions, suffisamment longtemps pour vous pencher sur les grandes questions qui déterminent l’avenir de votre entreprise.

Il en va de même dans le monde des affaires. En tant que propriétaire d’entreprise, donnez-vous le temps de vous arrêter et de vous éloigner physiquement de l’entreprise, à l’abri des distractions, suffisamment longtemps pour vous pencher sur les grandes questions qui déterminent l’avenir de votre entreprise. Impliquez vos principaux dirigeants, car personne n’est aussi intelligent que l’ensemble d’une équipe. Pendant cette pause de réflexion, clarifiez les points suivants :

  • Pour qui notre entreprise existe-t-elle? (Indice : vous, votre équipe et vos clients, dans cet ordre).
  • Qui sont nos clients? (Soyez aussi précis que possible pour chaque « type » de client que vous servez).
  • Qu’est-ce qui change chez nos clients et sur le marché et qui constitue une opportunité? Quelle est la menace?
  • Comment ces changements concernant nos clients et le marché pourraient-ils nous influencer positivement et négativement?
  • Compte tenu de l’évolution du marché, quels sont nos forces et nos points faibles?
  • Quelle est notre plus grande menace pour l’année à venir?
  • Quelle est notre plus grande opportunité pour l’année à venir?

Vous vous poserez probablement de meilleures questions, plus spécifiques à la situation de votre entreprise, mais vous avez compris l’essentiel. Ce sont les questions d’ordre général que vous ne pouvez pas aborder quand vous êtes au téléphone avec un client qui vous demande ce que vous comptez faire pour le quart d’huile que votre camionnette de service vient de laisser dans son entrée.

TOMBE

Souvent, une « retraite en montagne », comme suggérée ci-dessus, suscite beaucoup d’enthousiasme. Cela peut créer beaucoup de nouvelles initiatives et une liste de tâches à faire pour votre équipe. Par conséquent, l’un des éléments que votre équipe doit également redescendre au pied de la montagne est une liste de choses à ne pas faire, c’est-à-dire votre liste « TOMBE ». Le secret de la longévité d’une entreprise n’est souvent pas de trouver comment faire plus avec moins, mais plutôt comment faire plus sur moins de choses. Les conseillers demandent beaucoup d’argent pour vous guider dans un exercice appelé « désélection stratégique ». Je préfère mettre votre équipe à contribution et demander à chacun d’écrire une réponse à la question ci-dessous. Le fait de demander à chacun d’écrire sa réponse en premier évite la « pensée de groupe » et produit généralement des réponses plus franches et détaillées.

Le secret de la longévité d’une entreprise n’est souvent pas de trouver comment faire plus avec moins, mais plutôt comment faire plus sur moins de choses.

Si vous deviez créer notre entreprise à partir de zéro, d’une feuille de papier totalement vierge, quels aspects de notre entreprise actuelle ne feraient pas partie de la nouvelle entreprise? Cela inclut le lieu, le produit, le processus et les personnes. (Hé, je n’ai jamais dit que ce serait facile ou agréable).

Dans les années 1990, un livre d’affaires très populaire s’intitulait « Les vaches sacrées font les meilleurs hamburgers ». L’auteur y expliquait à quel point il est difficile d’abandonner les « héritages » de votre entreprise, qu’il s’agisse d’un logiciel de comptabilité devenu obsolète, d’un kiosque à la foire, d’un employé qui refuse d’évoluer ou d’un emplacement de magasin qui n’est plus « proche de l’action ». Les héritages doivent être célébrés pour le rôle qu’ils ont joué dans la création de votre entreprise. Cependant, cela ne signifie pas qu’ils sont intouchables et qu’il faut les adopter à l’avenir.

Si vous êtes lucide et sincère quant aux changements du marché qui vous attendent, certains aspects de votre entreprise n’ont plus de sens et doivent être mis sur la liste TOMBE.

Plus facile à dire qu’à faire.

ROULE

À moins que vous ne soyez intentionnel et précis quant aux activités qui traceront votre nouvelle voie, vous resterez probablement sur le même chemin que celui que vous empruntiez déjà.

Bon, vous et votre équipe avez créé les deux listes de choses à faire et à ne pas faire. Il est maintenant temps de redescendre la montagne, n’est-ce pas? Pas vraiment. Il reste une tâche à accomplir. L’inertie de l’état actuel de votre entreprise est forte et résiste au changement. À moins que vous ne soyez intentionnel et précis quant aux activités qui traceront votre nouvelle voie, vous resterez probablement sur le même chemin que celui que vous empruntiez déjà.

La création d’un plan ROULE, qui est visible pour l’équipe et qui précise quoi, qui, et quand, doit être le troisième élément qui redescend la montagne avec vous. Voici un exemple simple.

Vous remarquerez qu’il n’y a pas de colonne pour préciser comment. Vous avez affecté une tâche au membre de l’équipe qui vous semble le plus apte à l’accomplir, alors laissez-le s’en occuper. Si Brett veut offrir une commission de 25 % sur la vente de tout article obsolète ou commander une benne à ordures et tout jeter, c’est son choix. Vous avez rayé ces articles des livres comptables il y a longtemps, et ils prennent un espace précieux qui est requis pour les produits actuels.

Si les éléments de votre plan ROULE ne vous semblent pas un peu effrayants, différents ou stimulants, c’est peut-être un signe que le monstre du statu quo s’est glissé dans un fauteuil de votre retraite au sommet de la montagne. Voici la grande règle : ne redescendez pas la montagne tant que vous n’avez pas un plan précis pour lequel votre équipe se sent aussi enthousiaste qu’effrayée.

Le vieux chef de pompiers avait raison : ARRÊTE, TOMBE et ROULE est un bon conseil quand l’on prend feu. Mais c’est aussi un bon conseil pour faire exploser son marché.

Suivez les sur Facebook | Firetime Magazine

Coval collabore désormais avec l’équipe de Firetime Magazine afin d’offrir aux lecteurs francophones un contenu de qualité professionnel en français sur les sujets touchant notre industrie.

Copyright © 2021 ReedFalco, LLC. Toute reproduction totale ou partielle sans autorisation écrite est interdite. Toute publicité est soumise à l’approbation de l’éditeur.

PLUS DE NOUVELLES

Bannière d'article (500 x 500 px)

Le duel: Saber VS Napoléon

Lorsque vous envisagez d’investir dans un nouveau grill, il est essentiel de comparer les options disponibles pour déterminer celle qui répondra le mieux à vos besoins. Aujourd’hui, nous analysons deux marques célèbres : Saber et Napoléon. Nous nous concentrerons sur plusieurs critères clés : qualité de cuisson, options de cuisson, distribution de chaleur, consommation de gaz, qualité de construction et temps requis pour atteindre 500 degrés.

Bannière d'article (400 x 400 px) (2)

Conseils d’expert : Connaissez-vous vos cidres?

L’automne est maintenant bien arrivé, ce qui veut aussi dire que c’est la saison des pommes. Si tu n’es pas du genre à enfiler ta veste à carreaux et envahir les vergers d’autocueillette, on te donne une autre option pour profiter quand même des pommes: LE CIDRE. Anciennement très classique, ça a beaucoup évolué et les cidreries nous proposent des produits tout autant différents les uns des autres.
 

Bannière d'article (400 x 400 px)

Braisé de bœuf à la courge et à la «root beer»

Grâce à la collaboration de Boucherie Brunelle, Alain Larose, chef cuisinier, vous revient une fois de plus avec ses recettes toujours plus originales et savoureuses les unes que les autres. Avec les temps froids qui débutent, c’est le temps des repas réconfortants. Cette fois-ci, un mélange surprenant de bœuf, courge et «root beer», à découvrir tendrement.